mardi 17 octobre 2017

L'équilibre apporté par la reprise du sport dans ma vie

On le voit à peu près partout sur Instagram avec le lifestyle healthy qui te matraque la figure à coup de hashtags #fitness ou #perfectbody . Calmons-nous, détends-toi, ce n'est pas du tout de ça dont je vais te parler aujourd'hui. A dire vrai, je ne suis personne qui fasse ce genre de selfies, je tombe dessus par hasard parce que mes contacts y réagissent ou les partagent. (J'ai envie de dire: "non, moi, je suis des vraies personnes." mais ce serait médisant.

A vrai dire, je ne pensais pas un jour parler sur ce blog d'activité sportive. Tout le monde sait que pratiquer un sport est bon pour la santé et pourtant, un Belge sur deux est trop gros titraient encore LeSoir et la RTBF il y a quelques années. En ce qui me concerne, j'ai arrêté de pratiquer du sport à 17 ans pour ne le reprendre que vers mes 25 ans de manière régulière. Mon excuse? Le travail et la fatigue. (Bon, ok ça fait deux excuses.) De fait, je m'enrôle facilement dans un cercle vicieux qui me fait travailler et délaisser tous les autres aspects de ma vie, même l'activité physique. 


Photo by Ryan Moreno on Unsplash

Mais il y a quelques mois, j'ai lu un article sur la reprise du sport (si je retrouve le blog, je te le mettrai en lien car il était vraiment top mais je ne remets pas la main dessus) et l'auteur y expliquait qu'il fallait de vrais objectifs pour s'y mettre. Qu'un truc vague comme "être en bonne santé" ne suffisait pas pour tenir sur la longueur. A cette époque, j'avais l'envie mais pas la motivation. Pour preuve, dans mon carnet de développement personnel, j'avais indiqué "m'inscrire à la salle de sport" dans les objectifs de mars et d'avril ... pour finalement le faire début mai! Le déclic? La réservation des vacances en Islande cet été. On avait prévu de faire de la marche et le tour de l'île. Quand j'ai posé les yeux sur mes cuisses toutes flubby, je me suis dit qu'une remise en condition physique ne pourrait que me faire du bien. 

Au départ, j'avais donc un objectif purement physique. Pas de kilos en moins, juste une meilleure condition physique. Et petit à petit, les effets sur le moral ont commencé à pointer le bout de leur nez aussi, sans qu'ils ne soient recherchés. J'ai repris le sport en pratiquant des cours collectifs (Tae bo et zumba), l'un seule, l'autre avec une amie. Ça a été difficile les premières fois, mon corps était fatigué, rouillé par le manque d'activité et d'efforts, il était devenu paresseux. Mais il n'avait pas oublié ce bien-être qu'on ressent après le sport, une fois qu'on est sous la douche bien chaude pour évacuer tous les restes de stress et de transpiration. Cette sensation d'accomplissement une fois qu'on est arrivé au bout d'1h intensive de tae bo et qu'on a eu mal pendant les exercices et qu'on a voulu arrêter 10 fois mais qu'on a continué parce qu'on est en groupe (et que ce serait la loose de se barrer au milieu du cours aussi).

Au bout du compte, les semaines passent, les entraînements s'enchaînent et je me surprenais à avoir envie d'y aller. A la fin de l'année passée, j'avais hâte de m'y rendre pour évacuer mon stress, pour faire autre chose en dehors de ma peine quotidienne, voir d'autres personnes, assumer plus facilement mon corps, voir mes cuisses se raffermir, me dire qu'en voyage, j'arriverais peut-être bien à tenir le coup finalement... Voir que le sport a réintégré ma vie me donne l'impression que la balance penche du bon côté, que je suis sur une meilleure pente qui me permet de voir la vie du bon côté.

Désormais, ma routine sport est relativement bien établie et j'adore m'y rendre. Je pense que c'est important de prendre soin de son corps et de son mental à travers ce genre d'activité pour agir sur notre métabolisme. Je ne sais plus dire pourquoi j'avais arrêté d'ailleurs... ! Grâce à mes deux à trois heures par semaine, je suis en meilleur forme, de meilleure humeur, j'ai plus d'énergie et j'ai rencontré de nouvelles personnes!


Et toi, tu pratiques du sport? Quels sont les bienfaits que tu recherches avec ton activité physique? 



8 commentaires:

  1. J'avoue ne pas prendre de temps pour faire du sport, et je ne peux m'en prendre qu'à moi-même >.< Pendant un moment j'étais très régulière, avec une demi-heure de sport chaque matin, et je me souviens que ça me faisait beaucoup de bien. Ton article me donne envie de m'y remettre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que ça doit faire partie d'une routine, je trouve! Comme des rouages qu'on entraîne les uns après les autres, ça aide à maintenir un cercle vertueux sur le corps et l'esprit :)
      Go Manon, Go! :D

      Supprimer
  2. Bravo :) J'ai eu un ras-le-bol niveau activité physique aussi j'en ai fait de moins en moins, jusqu'à ne plus rien faire l'an passé (je parle en année scolaire ^^) mais je m'y suis remise aussi ces derniers temps et ça fait du bien, je suis enfin de nouveau dans une spirale positive de ce côté là :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! :D Mais tu en faisais beaucoup aussi, non? Je me dis que si on en fait trop, on en finit par être dégoûté à un certain stade :/
      Tu as repris quoi comme sport? :)

      Supprimer
  3. J'ai hâte de savoir où je vais me poser dans les semaines à venir pour pouvoir me remettre au sport. Bon, j'suis pas inactive, mais je n'ai rien de régulier, je me laisse porter et j'aime pas trop ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair qu'avoir une routine avec ce qu'on sait qu'on va faire tel jour, ça participe à son mode de vie :) Maintenant, je me dis que ça peut être aussi sympa de se dire "tiens j'ai 2h, je ferais bien du sport là" (même si, dans ma vie, c'est plutôt "tiens, j'ai 2h je lirais bien un livre - ferais bien une sieste - repasserais bien mon linge là xD)

      Supprimer
  4. Je fais aussi de la zumba et je ressens la même chose que toi! Je ne peux plus manquer un cours, sauf quand je suis à l'agonie! J'aimerais en faire plus et surtout trouver un sport qui me plait mais qui muscle au lieu de faire fondre, car j'ai besoin de prendre du muscle. Je n'ai malheureusement pas encore trouvé le sport qui me plait pour ça (les machines, c'est pas mon truc). Comme tu le dis, je pense qu'il est essentiel de couper avec le travail, même si on est fatigué en rentrant, ça fait vraiment du bien une fois qu'on y est! Garde bien ta motivation, c'est essentiel :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus on fait et plus on veut en faire j'ai l'impression! ^^ Les machines, c'est pas mon truc non plus mais essaie d'autres cours collectifs, il y en a qui visent vraiment du renforcement musculaire :)
      Sporty power! \o/
      Bises, Lisouille!

      Supprimer