dimanche 30 avril 2017

Mon carnet de développement personnel - détournement du Bullet Journal

Salutations les chatons! Après plus d'un mois de désertion quasi-totale de la blogosphère, j'avais envie de revenir. J'ai eu un très gros passage à vide à propos de ce blog, de sa ligne éditoriale et des quelques contraintes que j'avais fini par m'imposer - non pas en termes de publication car tu sais bien que ça n'a jamais été mon fort mais plutôt sur ce qu'il fallait poster ou non. 

Je ne te cache pas que je ressens encore beaucoup cette impression de perte de sens et d'intérêt pour cet espace numérique. Pourtant, je blogue depuis quelques années, j'ai des contacts avec certaines d'entre vous qui me suivez envers et contre tout (bécots sur vos joues ♥) mais ... je perds la flamme de l'écriture parfois. Avec autant de blogs sur la toile qui ont en plus enclenché le mode "positive attitude", mes petits bonheurs paraissent un peu de trop. Je vomis un peu cette tendance "happiness" en ce moment même si je garde le cap de rester un max positive pour ne pas broyer du noir et râler H24. J'ai l'impression de voir de la psychologie positive PARTOUT et ça m'oppresse terriblement. On est limite obligé de suivre le mouvement à présent et au lieu de me réjouir de voir se répandre du positif partout, je le fuis. Mon esprit de contradiction sans doute.  



Un carnet d'écriture ... la solution?

Une autre raison pour laquelle j'ai délaissé le blog, c'est que je suis ravie d'avoir commencé l'écriture d'un carnet de développement personnel. L'histoire de ce carnet commence en septembre 2016. A cette époque, je découvrais le bullet journal avec les vidéos de Bulledop et j'étais un peu embêtée car je venais d'acheter un journal de bord professionnel. Je me voyais mal aussi faire coexister mes préparations de classe avec mes rendez-vous personnels, surtout en cas d'inspection. Mais j'avais envie d'essayer ce système d'organisation sous forme de carnet alors je me lance avec une petite acquisition à 3€ de chez Dille & Kamille. Je m'y tiens pendant 2 mois, je commence à faire des petits doodles, je conserve les repas que mon Nam me fait... bref, plutôt pas mal mais je finis par lâcher l'affaire parce que je me lasse... 

Le côté organisationnel ne me convenait pas du tout en fait. Là où j'ai besoin de m'organiser, c'est d'abord dans mon travail pour lequel j'use et j'abuse de mon journal de bord (d'ailleurs, j'ai déjà prévu et personnalisé celui que je vais utiliser pour l'année prochaine, j'ai hâte d'être en septembre juste pour ça ^^ #ProfEnFolie). Mais j'aimais beaucoup cet aspect "listes" de livres, de découvertes, de notes, de petits dessins, conserver des souvenirs... Du coup, en janvier, je décide de commander un carnet Leuchtturm 1917 sur Amazon et je me lance en février. A ce moment-là, je suis dans un déclic par rapport à mon travail qui me submerge et je veux me lancer dans un écrit juste pour moi. 

Un des premiers trucs que je mets en place, c'est le time tracker. Je veux savoir combien de temps je passe par jour/par semaine/sur un mois à travailler, voir mes amis, ma famille, passer du temps avec mon chéri et pour moi, histoire de voir si je n'exagère pas mon impression de trop travailler. J'ai tenu ce tracker pendant 2 mois pour me faire une idée sur une période relativement longue. Avec des semaines entre 43 et 49h de travail, je crois que je ne suis plus capable d'entendre dire que les profs sont des fainéants. :p 




Ensuite, je voulais garder une trace des livres que je lisais, des films que je regardais, des découvertes que je faisais... alors j'ai fait une page pour ça. Puis une autre sur les idées cadeaux, sur les petits bonheurs et pensées positives du mois, sur des gratitudes, etc. Petit à petit, le carnet évolue, le matériel utilisé aussi. Mes envies se précisent et se diversifient. Je prends énormément de plaisir à rédiger dans ce carnet ou à relire ce que j'ai déjà écrit les mois précédents. Il est devenu l'un de mes objets favoris du quotidien. ♥  J'y conserve plein de petits moments de ma vie que je peux relire ou des trucs personnels que je ne veux pas forcément partager ici. 

Je suis aussi à l'affût d'images sur Pinterest (en témoigne mon tableau Bullet Journal) avec des doodles à reproduire ou des idées de mise en page, je regarde les vidéos de Bullet Journal proposées par les copines youtubeuses et je gribouille, je dessine, je colorie pendant mes soirées, mes petits moments à moi. Ensuite, je brandis mes chefs-d'oeuvre à Nam, fière comme un paon d'avoir réussi des petits doodles qu'il reproduirait sans difficulté. :3


Petit aperçu du matériel que j'utilise

  • Un carnet Leuchtturm 1917 orange vif
  • Un set de 6 feutres noirs Staedtler à différentes tailles de pointes
  • Un set de 20 feutres colorés Staedtler 0.3mm
  • Le set de 4 Stabilos fluos pastel
  • Le set de 6 Stabilos feutres pastel
  • 2 modèles de masking tape/washi tape 



Et toi? Tu as aussi succombé à l'appel du Bullet Journal? 
Tu l'as peut-être aussi détourné? 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...