samedi 25 février 2017

Petits Bonheurs & pensées positives de Février

Salutations les amis! Bienvenue dans ce nouvel article dédié aux petits bonheurs qui ont fait ma vie de février \o/ Je n'ai pas du tout été capable de rédiger des articles hebdomadaires sur ce sujet avec ma reprise au travail mais je les ai quand même consignés dans mon carnet de développement personnel. 

Inspiration et petits bonheurs


Ce mois-ci, j'ai été assez fière et contente de voir que j'ai tenu mon Time tracker. Les derniers essais datant de septembre et d'octobre n'ayant pas été très fructueux, je redoutais un peu de ne pas réussir à m'y tenir mais j'étais tellement curieuse de savoir la durée que j'attribuais aux activités que je pratiquais durant mes semaines que je l'ai fait jusqu'au bout. Le résultat ne me plait pas car j'ai eu confirmation que je travaillais vraiment beaucoup (selon mes critères, je sais qu'il y a d'autres personnes comme des indépendants qui travaillent davantage) et ça va me permettre de répartir un peu mieux tout ça... 


Time tracker Bullet Journal



J'ai rattrapé mon retard de lectures durant toute cette dernière semaine car avant, je n'avais lu aucun livre...! Du coup, cette semaine, je me suis remise aux manga avec les derniers tomes de Bride Stories, Le Maître des Livres et j'ai recommencé la série Silver Spoon. Ça fait du bien! 

J'ai eu grand plaisir à découvrir 2 films qui m'ont beaucoup plu également; Cloud atlas et Walk the line. Deux films très différents mais très très bien réalisés avec des acteurs de choix. On a également commencé à regarder les Contes de Terremer mais le disque dur a planté et on n'a pas vu la fin, snif. 

Parmi les petits bonheurs en vrac de ce mois-ci, je peux mettre en avant l'achat de mon carnet Leuchtturm 1917 orange pétant qui me plaît beaucoup, la réservation des billets pour aller voir Anaïs à Londres dans quelques semaines, prendre soin de mes mains et de voir des toooout petits bouts d'ongles pousser, le café pris avec Laura après une dure journée avant d'aller aux cours du soir, le fait qu'on ait réussi à trouver une petite heure pour faire les photos du projet de Laura, la réception de ma perforatrice Staples qui va me permettre de faire mon journal de bord personnalisé dès l'année prochaine ♥, le temps passé sur Pinterest à chercher des idées doodles pour illustrer mon carnet...

Et je terminerais cet article par cette jolie illustration de The Latest Kate:

Motivational tiger


& toi, quels ont été tes bonheurs de février?
Share your happiness \o/

dimanche 5 février 2017

Se réapproprier sa vie.

Il est 21h30 au moment où je commence à écrire cet article. J'avais envie d'écrire un billet d'humeur sans savoir exactement ce que j'allais y dire. Et au moment où j'ai ouvert Blogger, ça m'est apparu très distinctement. 

Demain, je reprends le chemin du travail après 3 semaines d'arrêts. Je croulais sous le stress, sous la pression, sous les contraintes. Le manque d'envie était flagrant, il m'accablait tellement. Je ne l'ai pas caché: l'année 2016 a été particulièrement pénible pour moi (et aussi pour mon entourage proche) et j'avais encore toute la fatigue accumulée, le stress, les problèmes qui couraient en moi malgré mon envie de tourner la page. 

J'ai envie de conclure cette période d'inactivité professionnelle par cet article. Pour me souvenir de cet état d'esprit dans lequel je suis à l'instant actuel. Je me suis reposée et contre toute attente, malgré l'envie, ça n'a pas été le plus évident. Les nerfs étaient toujours soumis à rude épreuve au début de ma pause. Puis, plus le temps allait, plus mon esprit se dégageait de ces contraintes étouffantes liées au travail pour la plupart. J'avais écrit dans mon agenda des tas d'activités qui étaient destinées à me réapproprier mon temps, ma vie, mes envies, ma personne. Se consacrer majoritairement au travail est nocif et même si en tant que jeune prof', tu es confronté à ce problème comme moi, tu dois t'arrêter. For your own sake. 

J'ai repris conscience de certaines choses, j'apprends à me consacrer du temps, j'apprends à gérer les imperfections, à gérer mes émotions et mon stress. J'ai débuté un cahier de développement personnel pour m'aider à ne pas lâcher mes objectifs pour 2017. Ma vie personnelle prendra la part qui lui revient. Je ne suis pas égoïste de vouloir me consacrer du temps. Je dois me répéter ces phrases pour me donner de la force et me persuader qu'elles sont vraies. Parce que je recommence le travail demain et quand je vois le boulot qui m'attend déjà, Seigneur, j'en aurai bien besoin. Mais je ne suis pas stressée, loin de là.

Je reprends le chemin de l'école demain et j'ai envie de revoir mes élèves, j'ai envie de retrouver mes collègues sans perdre de vue que ma vie personnelle est importante. Alors si la Chibi du futur relit cet article et qu'elle est retombée dans ses vieux travers, qu'elle croule à nouveau sous ce poids sans nom d'obligations, qu'elle relise ces lignes importantes. Jusqu'au bout parce qu'en cet instant, je suis maîtresse de ma vie et je maîtrise les contraintes, plus le contraire. 



Se réapproprier sa vie

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...